Les Cahiers d'études d'Olivier Pons

Ce blog est le récit d'une pérégrination, à la fois intérieure, spatiale et temporelle. Intérieure, car le but recherché est une meilleure reconnaissance de soi, en tant qu'esprit incarné soumis aux lois d'un monde mû, a priori, par la violence. Spatiale, car les révélations surgissent au travers de situations, qui, elles, ont besoin d'un lieu, d'un théâtre, pour s'exprimer. Temporelle, car la finalité n'est pas tant la connaissance de soi, mais plutôt la démarche entreprise, le chemin suivi, l'évolution accomplie, pour l'atteindre.
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Planète Eau

La Terre est la seule planète du système solaire où l'eau existe sous ses trois formes : vapeur, liquide et solide. Cette petite molécule est associée à la vie, ou plutôt à une forme de vie qui ne peut exister que par la violence. Celle-ci commence par la destruction de notre étoile, le Soleil, qui libère une énergie extraordinaire à l'origine de toutes les autres terrestres. Nous lui devons le cycle de l'eau qui irrigue les terres émergées et les érodent ; et le rayonnement qui est capté par les plantes lors de la photosynthèse et brûle les peaux. Nous lui devons aussi le vent qui favorise la migration des végétaux et dévaste les lieux de ses tornades. Les sols irrigués et ensoleillé sous une brise légère offrent le terreau propice d'une flore coloniale, dont les nouvelles semences se nourriront des corps de leurs ancêtres. Dispersée parmi les plantes, la faune entame son exploration. Elle mutile et tue la flore, voire s'entretue elle-même. L'homme, principalement composé d'eau, se redresse alors du singe, cueille, chasse, et brûle. Il va jusqu'à construire des machines, qui, comme lui, ne sont animés que par la destruction. Bref, tel un sōzu , notre planète enchaîne inlassablement, cycle après cycle - et ce, jusqu'à ce que la clepsydre qui l'alimente ne se tarisse - des animations, dont les reportages de cette catégorie en décrivent quelques facettes. 

Une fée numérique ?

, 13:12

Les réseaux sociaux font désormais partie de notre quotidien. Leur gratuité crée l'illusion d'un service public, alors qu'en fait, ils ne sont que des services proposés par des entreprises lucratives. L'utilisateur, aveuglé par l'expression de son ego, s'y exhibe, expose sa vie privée et dévoile son caractère. Persuadé d'être protégé derrière l'écran de son ordinateur, il oublie que dans le monde numérique, il peut aussi être une proie.

Lire la suite...

Le chefaillon

, 17:01

La loi n° 2014-873 du 4 août 2014, a remplacé la notion de "bon père de famille" des textes législatifs, en respect de "l'égalité réelle entre les femmes et les hommes", par "raisonnable" ou "raisonnablement" : la notion retenue étant alors "la conduite soucieuse des biens et des intérêts confiés". Comme un homme n'est ni un bien, ni un intérêt, le gérant d'une SARL n'est plus soumis à la dimension morale du mot père, à savoir : celui qui s'engage, pour les siens. L'ombre de l'humain disparaissant des statuts au profit du capital (les biens) et de la rentabilité (les intérêts), le chefaillon prend les rênes de l'entreprise.

Lire la suite...

Les coulisses d'une guerre

, 13:27

En 500 avant Jésus Christ, Sun Tsu a dit : La configuration des lieux peut être un atout majeur dans le combat. C'est pourquoi estimer la situation de l'ennemi et calculer les distances, ainsi que le degré de difficultés du terrain afin de se rendre maître de la victoire, c'est l'art du général éminent. Celui qui se bat en possédant une connaissance parfaite de ces facteurs est sûr de la victoire ; dans le cas contraire, la défaite est assurée. (L'art de la guerre, X, 17). Aujourd'hui, la reconnaissance aérienne et l'informatique se chargent de cette mission.

Lire la suite...

Un robot dans une ancienne ferme de dinosaures

, 13:27

L'une des théories de l'extinction des dinosaures serait la chute d'une météorite de plusieurs kilomètres de diamètre, qui aurait frappé le Mexique, il y a soixante-cinq millions d'années. Depuis quelques années, en biologie, le mot "aves", désignant la classe des oiseaux, laisse progressivement la place à la dénomination "dinosaures aviens", rappelant ainsi l'origine de nos chers volatiles. Parmi eux, deux espèces sont imposantes par leur taille : les autruches et les émeus. C'est non loin d'une ancienne ferme d'autruches, qu'a eu lieu ma rencontre avec un drone.

Lire la suite...

Et l'eau coule sous les ponts

, 15:22

Pendant les deux mois du confinement, ils étaient restés bien silencieux, mais, avec l'approche de l'échéance, ils sont ressortis, faisant fuir les animaux qui s'étaient réappropriés la ville. Les oiseaux s'arrêtent de voler, laissant la place aux hommes politiques.

Lire la suite...

Solitude

, 18:26

La plupart d'entre nous avons peur de la solitude.  Peut-être parce qu'elle est vécue comme une forme de mort : la mort sociale ? Nombreux sont ceux qui la fuient en voulant appartenir à un groupe, une équipe, un clan ... Et pourtant, pour le solitaire, la solitude est une richesse. Elle lui permet de méditer, créer et découvrir ses limites, tout en acceptant la collaboration et l'altruisme.

Lire la suite...

Visions du Monde

, 17:44

Une carte n'est pas le territoire qu'elle représente, énonçait Alfred Korzbski, et pourtant, notre regard sur le monde est influencé par la représentation que nous en faisons. Le planisphère tel que nous avons l'habitude de le voir, installe l'Europe comme un espace convoité par deux puissances, les Etats-Unis d'Amérique et la Russie (ex-URSS). Pourtant, ces deux pays sont limitrophes. 

Lire la suite...

Quand l'humain devient Capital

, 11:58

Le progrès social est défini comme étant la recherche d'une amélioration des conditions de vie de l'être humain par un changement dans l'organisation sociale. Il est souvent associé au progrès technique, qui, lui, marque l'évolution de l'Etat de l'art. Mais ces deux notions ne sont pas équivalentes. En effet, si les systèmes de défense anti-aérienne sont de véritables bijoux de technologie, en aucun cas, ils n'améliorent les conditions de vie des passagers des avions de ligne qu'ils abattent par erreur. Cet exemple semble extrême, mais pourtant, nous assistons bien à un remplacement de l'homme par la machine, sur un fond de confusion entre progrès social et technique.

Lire la suite...

Quand Bacchus honore Janus

, 14:05

Le premier janvier est aussi associé à la fête du dieu bifrons, dont l'un de ses visages regarde l'année écoulée, quand l'autre se projette dans la future. Mais la plupart des mortels l'ignorent et préfèrent rattacher le Nouvel an à la mort d'un pape, Saint-Sylvestre, et transformer ainsi la nuit du changement d'année en une bacchanale. C'est l'occasion de se réunir entre amis autour d'une table bien garnie, agrémentée de breuvages bien vineux. Mais cette année, une convive artificielle s'est invitée.

Lire la suite...

Bienvenue dans l’arène

, 12:54

Nommées "territoires", "collectivités" ou "départements", avec ou sans l'Europe, les anciennes colonies françaises sont toujours considérées comme des entités extérieures de la République. D'ailleurs, elles sont qualifiées d'Outre-Mer ou de régions ultrapériphériques.

Lire la suite...

- page 1 de 3