Les Cahiers d'études d'Olivier Pons

Ce blog est le récit d'une pérégrination, à la fois intérieure, spatiale et temporelle, à l'époque où l’informatique se diffuse massivement dans la vie quotidienne, tout en y déversant son lot de conflits. Intérieure, car le but recherché est une meilleure reconnaissance de soi, en tant qu'esprit incarné soumis aux lois de ce monde. Spatiale, car les révélations surgissent au travers de situations, qui, elles, ont besoin d'un lieu, d'un théâtre, pour s'exprimer. Temporelle, car observer la réalité cachée derrière l'illusion, demande bien souvent d'explorer le passé ou se projeter dans le futur. Quatre cahiers sont utilisés et sont à l'origine de son nom. "Falco Peregrinus" décrit les équipements et les astuces techniques utilisés. "Planète Eau" relate les faits vécus ou rencontrés au cours du voyage. "Au fil de l'eau" est l'introspection nécessaire pour se reconnaître en tant qu'esprit. Enfin, "Les voiles de l'exploration" est une série de fictions, à vivre comme autant d'études de cas.
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Colère

, 22:04 - Lien permanent

Résultant souvent d’un sentiment d’agression, la colère s’exprime par des réactions brutales, heureusement passagères. Au-delà de l’agitation qui en découle, elle est un marqueur pour celui qui la vit, et lui permet d’évoluer.

Lire la suite...

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Une fée numérique ?

, 13:12 - Lien permanent

Les réseaux sociaux font désormais partie de notre quotidien. Leur gratuité crée l'illusion d'un service public, alors qu'en fait, ils ne sont que des services proposés par des entreprises lucratives. L'utilisateur, aveuglé par l'expression de son ego, s'y exhibe, expose sa vie privée et dévoile son caractère. Persuadé d'être protégé derrière l'écran de son ordinateur, il oublie que dans le monde numérique, il peut aussi être une proie.

Lire la suite...

Le chefaillon

, 17:01 - Lien permanent

La loi n° 2014-873 du 4 août 2014, a remplacé la notion de "bon père de famille" des textes législatifs, en respect de "l'égalité réelle entre les femmes et les hommes", par "raisonnable" ou "raisonnablement" : la notion retenue étant alors "la conduite soucieuse des biens et des intérêts confiés". Comme un homme n'est ni un bien, ni un intérêt, le gérant d'une SARL n'est plus soumis à la dimension morale du mot père, à savoir : celui qui s'engage, pour les siens. L'ombre de l'humain disparaissant des statuts au profit du capital (les biens) et de la rentabilité (les intérêts), le chefaillon prend les rênes de l'entreprise.

Lire la suite...

Les coulisses d'une guerre

, 13:27 - Lien permanent

En 500 avant Jésus Christ, Sun Tsu a dit : La configuration des lieux peut être un atout majeur dans le combat. C'est pourquoi estimer la situation de l'ennemi et calculer les distances, ainsi que le degré de difficultés du terrain afin de se rendre maître de la victoire, c'est l'art du général éminent. Celui qui se bat en possédant une connaissance parfaite de ces facteurs est sûr de la victoire ; dans le cas contraire, la défaite est assurée. (L'art de la guerre, X, 17). Aujourd'hui, la reconnaissance aérienne et l'informatique se chargent de cette mission.

Lire la suite...

Un robot dans une ancienne ferme de dinosaures

, 13:27 - Lien permanent

L'une des théories de l'extinction des dinosaures serait la chute d'une météorite de plusieurs kilomètres de diamètre, qui aurait frappé le Mexique, il y a soixante-cinq millions d'années. Depuis quelques années, en biologie, le mot "aves", désignant la classe des oiseaux, laisse progressivement la place à la dénomination "dinosaures aviens", rappelant ainsi l'origine de nos chers volatiles. Parmi eux, deux espèces sont imposantes par leur taille : les autruches et les émeus. C'est non loin d'une ancienne ferme d'autruches, qu'a eu lieu ma rencontre avec un drone.

Lire la suite...

Un espion nommé smartphone

, 15:31 - Lien permanent

La communication mobile s'impose dans notre vie quotidienne. De simple outil réservé à une population professionnelle constamment en déplacement, elle est devenue la clé indispensable de notre vie en société. Les parents sont avertis par SMS des impératifs de l'école de leurs enfants. Les banques communiquent des codes de sécurité des virements et des achats en ligne par texto. L'accès aux transports en commun et le règlement d'une consommation à un bar se font désormais en posant le smartphone sur le composteur ou le terminal bancaire. Enfin, l'interphone des immeubles cède la place au mobile. A la grande joie des opérateurs téléphoniques, ces fonctions le rendent indispensable, au point que chacun d'entre nous finira par en avoir un en permanence avec lui. Et pourtant, même si cet appareil a toutes les caractéristiques d'un espion - il voit, entend et communique avec des personnes qui nous sont complètement étrangères - nous lui confions toute notre vie. Pour vous garantir des instants sans surveillance, ce billet vous apprendra à fabriquer un dispositif pour isoler ce Judas électronique.

Lire la suite...

Et l'eau coule sous les ponts

, 15:22 - Lien permanent

Pendant les deux mois du confinement, ils étaient restés bien silencieux, mais, avec l'approche de l'échéance, ils sont ressortis, faisant fuir les animaux qui s'étaient réappropriés la ville. Les oiseaux s'arrêtent de voler, laissant la place aux hommes politiques.

Lire la suite...

La vie

, 13:55 - Lien permanent

Dans son livre, La voie de l'Archer, Paulo Coelho donne des clés pour interpréter son récit. Trois d'entre elles ont été utilisées dans ce billet : l'arc est la vie : toute l'énergie vient de lui ; la flèche est l'intention ; et la cible est le but à atteindre. A ceci s'ajoutent les couleurs. Le bleu, souvent associé aux garçons, est aussi le symbole du rêve, de la sagesse et de la sérénité. Le noir représente la simplicité. Quant au blanc, il signale la pureté. Enfin, pour ceux qui croient à l'existence des anges gardiens, le 18 serait leur façon d'exprimer leur encouragement et leur soutien.

Lire la suite...

Solitude

, 18:26 - Lien permanent

La plupart d'entre nous avons peur de la solitude.  Peut-être parce qu'elle est vécue comme une forme de mort : la mort sociale ? Nombreux sont ceux qui la fuient en voulant appartenir à un groupe, une équipe, un clan ... Et pourtant, pour le solitaire, la solitude est une richesse. Elle lui permet de méditer, créer et découvrir ses limites, tout en acceptant la collaboration et l'altruisme.

Lire la suite...

Visions du Monde

, 17:44 - Lien permanent

Une carte n'est pas le territoire qu'elle représente, énonçait Alfred Korzbski, et pourtant, notre regard sur le monde est influencé par la représentation que nous en faisons. Le planisphère tel que nous avons l'habitude de le voir, installe l'Europe comme un espace convoité par deux puissances, les Etats-Unis d'Amérique et la Russie (ex-URSS). Pourtant, ces deux pays sont limitrophes. 

Lire la suite...

- page 2 de 5 -