vendredi 17 juillet 2020

Un espion nommé smartphone

La communication mobile s'impose dans notre vie quotidienne. De simple outil réservé à une population professionnelle constamment en déplacement, elle est devenue la clé indispensable de notre vie en société. Les parents sont avertis par SMS des impératifs de l'école de leurs enfants. Les banques communiquent des codes de sécurité des virements et des achats en ligne par texto. L'accès aux transports en commun et le règlement d'une consommation à un bar se font désormais en posant le smartphone sur le composteur ou le terminal bancaire. Enfin, l'interphone des immeubles cède la place au mobile. A la grande joie des opérateurs téléphoniques, ces fonctions le rendent indispensable, au point que chacun d'entre nous finira par en avoir un en permanence avec lui. Et pourtant, même si cet appareil a toutes les caractéristiques d'un espion - il voit, entend et communique avec des personnes qui nous sont complètement étrangères - nous lui confions toute notre vie. Pour vous garantir des instants sans surveillance, ce billet vous apprendra à fabriquer un dispositif pour isoler ce Judas électronique.

Lire la suite

Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 2
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

vendredi 26 juin 2020

Et l'eau coule sous les ponts

Pendant les deux mois du confinement, ils étaient restés bien silencieux, mais, avec l'approche de l'échéance, ils sont ressortis, faisant fuir les animaux qui s'étaient réappropriés la ville. Les oiseaux s'arrêtent de voler, laissant la place aux hommes politiques.

Lire la suite

Lundi 15 juin 2020

La vie

Dans son livre, La voie de l'Archer, Paulo Coelho donne des clés pour interpréter son récit. Trois d'entre elles ont été utilisées dans ce billet : l'arc est la vie : toute l'énergie vient de lui ; la flèche est l'intention ; et la cible est le but à atteindre. A ceci s'ajoutent les couleurs. Le bleu, souvent associé aux garçons, est aussi le symbole du rêve, de la sagesse et de la sérénité. Le noir représente la simplicité. Quant au blanc, il signale la pureté. Enfin, pour ceux qui croient à l'existence des anges gardiens, le 18 serait leur façon d'exprimer leur encouragement et leur soutien.

Lire la suite

mercredi 27 mai 2020

Solitude

La plupart d'entre nous avons peur de la solitude.  Peut-être parce qu'elle est vécue comme une forme de mort : la mort sociale ? Nombreux sont ceux qui la fuient en voulant appartenir à un groupe, une équipe, un clan ... Et pourtant, pour le solitaire, la solitude est une richesse. Elle lui permet de méditer, créer et découvrir ses limites, tout en acceptant la collaboration et l'altruisme.

Lire la suite

mardi 21 avril 2020

Visions du Monde

BEM HENRI POINCARE

Une carte n'est pas le territoire qu'elle représente, énonçait Alfred Korzbski, et pourtant, notre regard sur le monde est influencé par la représentation que nous en faisons. Le planisphère tel que nous avons l'habitude de le voir, installe l'Europe comme un espace convoité par deux puissances, les Etats-Unis d'Amérique et la Russie (ex-URSS). Pourtant, ces deux pays sont limitrophes. 

Lire la suite

mardi 24 mars 2020

Le départ

Dans un environnement où la compétition est règle, l'humilité est un sentiment souvent refoulé. Pourtant elle est l'une des parties du moteur qui nous pousse à nous rappeler que nous ne sommes pas si différents les uns les autres, et à nous détacher de ce monde.

Lire la suite

vendredi 20 mars 2020

Le faucon et le corbeau

Le corbeau est un charognard qui se nourrit des reliefs d'une proie délaissée par un prédateur. Dans la culture populaire, il est associé à la tromperie, l'escroquerie et la manipulation, qui ont toutes les trois comme base le mensonge. Ne dit-on pas d'une personne, qu'elle "est rongée par le mensonge", un peu comme une carcasse sur laquelle on viendrait retirer par lambeaux les chairs ? Le corbeau est présent dans chacun de nous, ne serait-ce sous l'envie d'un philtre d'amour, d'une baguette magique ou d'un super pouvoir, qui modèleraient notre entourage : bref, trois outils de manipulation.

Pour les Amérindiens le faucon est associé à l'écoute du coeur, à celui qui observe et dévoile les messages cachés derrière les événements ordinaires. C'est cette petite voix qui a permis de sauver des milliers d'enfants de la déportation pendant la seconde guerre mondiale. C'est elle qui nous fait accomplir des gestes humains en dépit de l'autorité imposée.

Le faucon est un chasseur qui se nourrit d'oiseaux et de petits gibiers terrestres. Parmi ses proies, il y a le corbeau. Or, un faucon chassant un corbeau, avec ces symboles, se traduit par : "le coeur décèle, derrière les événements ordinaires, la tromperie, l'escroquerie et la manipulation" .

Lire la suite

mardi 17 mars 2020

Où est ma maison ?

Où est ma maison ? Telle est la question d'un fils de trois ans, à sa mère, éloigné de sa famille par l'Océan. Mais cet enfant ne pensait pas à sa famille. Il cherchait juste une origine, son origine, la réponse à la fameuse question : "d'où viens-je ?" "Nous sommes des poussières d'étoiles", y répond l'astrophysicien Hubert Reeves. A priori, elles sont condamnées à vivre sur Terre, un espace fini aux ressources naturelles limitées, gravitant autour d'un soleil, qui finira tôt ou tard par exploser. Insatisfaites de leur sort, elles se livrent, entre deux catastrophes naturelles, des compétitions pour le pouvoir. Quel avenir ! Mais pouvons-nous nous en échapper ?

Lire la suite

mercredi 29 janvier 2020

Quand l'humain devient Capital

Le progrès social est défini comme étant la recherche d'une amélioration des conditions de vie de l'être humain par un changement dans l'organisation sociale. Il est souvent associé au progrès technique, qui, lui, marque l'évolution de l'Etat de l'art. Mais ces deux notions ne sont pas équivalentes. En effet, si les systèmes de défense anti-aérienne sont de véritables bijoux de technologie, en aucun cas, ils n'améliorent les conditions de vie des passagers des avions de ligne qu'ils abattent par erreur. Cet exemple semble extrême, mais pourtant, nous assistons bien à un remplacement de l'homme par la machine, sur un fond de confusion entre progrès social et technique.

Lire la suite

jeudi 9 janvier 2020

Quand Bacchus honore Janus

Le premier janvier est aussi associé à la fête du dieu bifrons, dont l'un de ses visages regarde l'année écoulée, quand l'autre se projette dans la future. Mais la plupart des mortels l'ignorent et préfèrent rattacher le Nouvel an à la mort d'un pape, Saint-Sylvestre, et transformer ainsi la nuit du changement d'année en une bacchanale. C'est l'occasion de se réunir entre amis autour d'une table bien garnie, agrémentée de breuvages bien vineux. Mais cette année, une convive artificielle s'est invitée.

Lire la suite

- page 2 de 4 -